Bart Hanna Kappianaq

transformation Inuit Art Sculpture in marble

Né en 1948 (Alanarjuk Lake, Nunavut)

Bart Hanna a commencé à sculpter alors qu’il n’avait que 13 ans. Il est le plus jeune frère de Lukie Airut, un sculpteur bien connu. Bart a appris les rudiments de la sculpture par son père et a ensuite suivi une formation artistique formelle au Collège Algonquin à Ottawa. Il utilisait des restes de stéatite, des sculptures craquelées et des sculptures qui n’étaient pas considérées comme bonnes et, empruntant des outils, il fabriquait des sculptures de petits animaux. Parfois, il travaillait sur des sculptures qui avaient été commencées mais abandonnées par d’autres. Dernièrement, il travaille la stéatite, la serpentine, l’albâtre, l’ivoire et l’os pour créer des sculptures qui restent fidèles à la nature du matériau.

Bart Hanna a suivi plusieurs cours d’art au Canada ainsi qu’aux États-Unis.

Son style est très détaillé et dépeint la vie dans l’Arctique et les esprits culturels. Il est bien connu pour ses sculptures de Sednas, de danseurs de tambour et de chamanisme. Son imagination et son style uniques peuvent être vus dans sa création de Sednas masculins, qui sont traditionnellement représentés comme des femmes. Hanna est l’une des rares artistes inuit à sculpter des Sednas masculins: ‘J’ai cassé quelque chose et la silhouette est devenue masculine. Après cela, même si rien dans l’histoire traditionnelle ne dit que Sedna était un homme, je voulais juste suivre mon imagination.’

Bart est un sculpteur renommé basé à Iglulik, célèbre pour les détails raffinés de ses sculptures.

Son travail est conservé dans les collections permanentes de galeries et de musées partout au Canada et aux États-Unis, et a été publié dans l’Inuit Art Quarterly à plusieurs reprises.