Ashevak Tunnillie

bear Inuit Art Sculpture in Serpentine

Né: 11 février, 1956   Homme

Ashevak Tunnillie, fils de Tayaraq et maître sculpteur Qavaroak (Kabubuwa) Tunnillie, n’a vraiment commencé à sculpter qu’en 1982. Cette année-là, il a déménagé sa famille de Cape Dorset à l’avant-poste du camp Aqiatulaulaulavik, où il avait passé les premières années de sa vie. Cependant, après 1995, date à laquelle il a perdu son fils, la famille a commencé à faire des allers-retours à Cape Dorset jusqu’à ce qu’elle s’y installe définitivement en 1997.

Quand Ashevak a commencé à faire des sculptures, elles étaient petites et variées dans la matière. Cependant, parce que ses grands ours sont tellement en demande, il les sculpte presque exclusivement ces jours-ci. Ayant vécu une grande partie de sa vie dans un camp, Ashevak possède une connaissance intime des ours polaires. Il en a vu beaucoup et il les aime. Quand il en fait un, il essaie de le pré-visualiser avant de commencer son travail.

Ashevak apprit à sculpter en regardant son père Qavaroak travailler, puis il essaya de sculpter le sien. Il a un style qui embrasse, mais qui est distinct de celui de son père. Son travail incarne le sens fluide du mouvement et incorpore la nature intérieure de la pierre particulière. Habile à sculpter en rond, Ashevak utilise un espace positif et négatif pour donner à ses sculptures une ouverture de conception et une forte présence.  La sculpture est une affaire de famille. Sileema, son épouse, aide à son travail, et son fils Pauloosie suit les traces de son père.

Son travail a été dans le 1989 « Masters of the Arctic : An Exhibition of Contemporary Inuit Masterworks » et peut être trouvé dans des collections telles que la National Gallery of Canada et la collection de la Fondation environnementale Amway.