Derrald Taylor

Derrald Taylor est né à Tuktoyaktuk, dans les Territoires du Nord-Ouest, une petite communauté sur les rives de l’océan Arctique avec une population de mille personnes. Ayant grandi à Tuktoyaktuk, il a passé une grande partie de son temps à chasser et à pêcher selon le mode de vie de ses ancêtres.

Issu d’une famille d’artistes, Derrald attribue à son père, Bobby, le mérite d’avoir suscité un intérêt pour la sculpture dès son plus jeune âge. Derrald observait son père et s’entraînait ensuite avec des outils à main des os de baleine. Finalement, il est passé à la stéatite. À la fin des années 80 et au début des années 90, Derrald a commencé à utiliser des outils électriques pour créer ses œuvres. Il finit toujours chaque pièce à la main.

Les sculptures de Derrald reflètent les connaissances d’un chasseur dans sa représentation précise des animaux de l’Arctique tels que le caribou, le bœuf musqué, les bélugas et les ours polaires. Sa capacité à capturer l’essence de l’animal qu’il représente démontre une intimité de première main avec ses caractéristiques et son anatomie. Son travail est également inspiré par son peuple et sa culture. Un de ses sujets familiers est les danseurs de tambour en costume traditionnel.