Kupapik Ningeocheak

owl Inuit Art Sculpture in basalt

Né en 1970 (Coral Harbour, Nunavut)

Kupapik Ningeocheak est un sculpteur sur pierre qui a travaillé dans des collectivités du Nunavut. Il a commencé à sculpter au milieu des années 1990 et a appris les techniques des artistes Alex Alikasuak et George Arluk, qu’il a rencontrés à Winnipeg. Apprenant des artistes plus âgés et connus pour leurs compositions abstraites, il a développé ses propres sculptures abstraites uniques de figures et d’animaux, contrairement à tout autre sculpteur de sa génération. En effet, l’artiste à confirmé au début de sa carrière: «[Alex Alikasuak et George Arluk] ont fait des transformations et des choses abstraites et j’ai commencé à les faire aussi.»

Ningeocheak est connu pour ses scènes de transformation, ayant des caractéristiques à la fois humaines et animales. Il se concentre principalement sur la représentation d’oiseaux, d’hiboux, de bœufs musqués et bien sûr, de transformations. Désormais un artiste établi, il a développé son propre style unique, caractérisé par des œuvres d’art qui portent une masse et présence incroyable. Pour leur par, ses hiboux sont accroupis, avec des têtes rondes, aux des yeux perlés et incrustés. Les visages des figures de transformation sont eux, souvent mystérieux, mais c’est ce manque de détail qui nous laisse place à l’intrigue.

Ningeocheak a été mandaté, en 1999, par la Ligue Nationale de Hockey (LNH) afin de produire une œuvre pour la collection Visions du Hockey. Son joueur inuit a été bien accueilli et est devenu un sujet souvent revisité par l’artiste.

L’artiste a produit des sculptures à Sanikiluaq et Kangiqliniq, mais réside actuellement à Salliq. Il est désormais parmi l’un des artistes les plus importants et respectés de la région. Ses œuvres font partie de la collection du Musée National des Beaux-Arts du Québec.