Kakee Ningeosiaq

Né en 1973 (Iqaluit,Nunavut)

Kakee habite désormais à Cape Dorset et ce, depuis 1993. Il a commencé à sculpter à l’âge de seize ans, et bien qu’il soit autodidacte, il a également appris en regardant d’autres sculpteurs. Son père, Ningeosiak Peter, et sa mère, Parnee Peter, sont tous deux sculpteurs à Cape Dorset. Le grand-père de Kakee, le défunt Jamasie Teevee, était un artiste graphique bien connu.

Bien qu’il ne sculpte pas souvent, Kakee a créé des sculptures très délicates et imaginatives avec une indéniable d’attention portée aux détails. Ses sujets préférés sont des animaux, dont les oiseaux et les baleines. Il prend grand soin dans son choix de la pierre serpentine. En effet, les lignes chatoyantes du grain suivent les formes de ses sculptures, qui pour leur part mettent en valeur le mouvement de ses animaux. Kakee représente également ses animaux d’une manière ludique et unique, en faisant souvent danser des gousses de baleines et de poissons, tout comme dans la nature, ou avec un ourson curieux debout, sur sa mère.

Ses oeuvres ont été exposées dans Les maîtres sculpteurs inuits de l’Arctique canadien, La Compagnie du Nord-Ouest, Centre des arts et des sciences humaines de Sun Valley et pour l’exhibition Vent de l’Arctique III: Une Expression de Survie entre autres.