Jaco Ishulutak

drum dancer Inuit Art Sculpture in Serpentine

Né le 15 février 1951 (Île de Baffin, Nunavut)

Jaco Ishulutak a commencé à sculpter à l’âge de seize ans. Il a appris en regardant son grand-père et a depuis fait des sculptures de taille moyenne à partir de bois, ivoire de morse, os de baleine fossilisé et, plus particulièrement, de la pierre. D’ailleurs, plusieurs autres membres de sa famille sont impliqués dans les arts. En effet, sa mère Elisapee, son frère Lazalusie, et ses sœurs Rosie et Jessie, sont tous des artistes actifs à Pangnirtung à Iqaluit.

Les sujets préférés de l’artiste sont les inuits, les oiseux et les morses, qu’il préfère sculpter avec de la pierre à savon ou de l’ivoire. Ishulutak aime aussi le dessin et la bijouterie, mais ne travaille plus dans ces domaines car il ne sont pas aussi lucratifs que celui de la sculpture.

On retrouve ses pièces dans des collections prestigieuses, telles que la Fondation pour l’Environnement de l’Amway (Michigan), Le Musé de l’Université Laurentienne et Centre d’Arts (Ontario), Le Musée d’Art Inuit Brousseau (Québec), Le Peary-MacMillan Musé de l’Arctique (Maine), et aux Affaires Mondiales du Canada.