Etidloie Adla

One Original Inuit art sculpture hand carved by Etidoie Adla in black serpentine ''Dancing Bear'' from Cape Dorset, Nunavut.

Né en 1982 (Cape Dorset, Nunavut)

Etidloie Adla (Etulu Etidlui; Etoolook; Itulu; Etidloosie) est l’un des artistes les plus prometteurs de Cape Dorset. Issu d’une famille talentueuse, ses deux grand-pères, Audla Pee et Kulai Adla, étaient eux aussi des sculpteurs respectés qui ont influencé le travail de leur jeune petit-fils. À l’âge de onze ans, Etidloie regardait Audla faire des oiseaux, et bientôt il eu envie d’essayer les outils de son grand-père. Etodloie a également beaucoup appris en regardant Nuna Parr et son plus jeune fils, Joe Parr, travailler des sculptures d’ours.

D’ailleurs, les frères d’Etidloie, Ashevak Adla et le défunt Mappaluk Adla, sont également des sculpteurs très reconnus dans le monde de l’art inuit.

Les premières pièces de l’artiste étaient de simples sculptures de têtes d’oiseaux ou de phoques, mais peu de temps après, il se lança dans l’illustration d’oeuvres plus complexes. Il excelle dans sa façon de représenter les ours marchant et dansant. Il sculpte la serpentine, une roche métamorphique de couleur verte, brune ou noire. Le style d’Etidloie est distinctif et fluide, avec un souci pour détail et le réalisme.

Etidloie est convoité par les collectionneurs d’art ainsi que des galeries pour sa technique raffinée.