Ashevak Adla

One original hand-carved sculpture by Ashevak Adla from Cape Dorset, Nunavut. One walking bear carved out of green serpentine.

Né le 22 février 1977 (Iqaluit, Nunavut)

Ashevak Adla (Ashivak; Ashiva) est né proche de Cape Dorset, dans une famille de sculpteurs. Son grand-père maternel, Aoudla Pee, est reconnu pour révéler les attributs spirituels des ours à travers ses sculptures. Ashevak le regarda de maintes fois tailler des créatures arctiques en pierre. Sa grand-mère, Nurluapik Pee, est elle aussi sculptrice et artisane. Son grand-père paternel, Kalai Adla, et son épouse Tai, sculptent également la pierre.

À l’approche de ses douze ans, Adla commence à travailler avec des outils de sculpture afin de gagner sa vie. Aujourd’hui, il reconnaît que la fondation de sa connaissance de la forme artistique lui vient de l’observation de divers artistes respectés.

À l’adolescence, Ashevak apprend de nombreuses techniques en regardant le maître sculpteur Kiugak Ashoona travailler. Adla contemple particulièrement les figures humaines, pour la précision et le réalisme que l’artiste est capable de restituer à ses sculptures. Il observe également le célèbre Nuna Parr tailler ses ours.

En plus de sculpter, en outre, des masques d’oiseaux et des transformations, Adla se concentre particulièrement sur la fabrication d’ours. Il aime sculpter l’ours dansant, bien équilibré et aux traits distingués. L’artiste a développé son propre style et ses sculptures détaillées de l’animal sont admirées à l’échelle internationale.

Lorsqu’on lui a demandé quelle est sa plus grande inspiration pour continuer à sculpter, Ashevak a répondu que ses enfants sont sa motivation. L’épouse d’Ashevak est Qilimiumi Ningeosiak et ils ont 4 enfants ensemble.

Une des sculptures de l’artiste se trouve sur la couverture du livre Sculptures de Cape Dorset, publié en 2005. Les oeuvres d’Ashevak Adla sont parmi une des plus recherchées de la jeune génération d’artistes inuits.