Ningiukulu (Ningeokuluk) Teevee

original inuit print owl from cape dorset, Nunavut

Née le 27 mai 1963 (Cape Dorset, Nunavut)

Il y a quelques années, j’ai réalisé Shaman Revealed, un dessin basé sur la légende kiviuq d’une femme se transformant en renard. Je voulais montrer comment les gens pouvaient passer d’une chose à l’autre tout en restant la même personne. Une fermeture éclair m’est venue à l’esprit et j’ai pensé que c’était une très bonne idée, alors j’ai utilisé la fermeture éclair pour montrer comment elles changent.
-Ningiukulu Teevee (De Uuturautiit : Cape Dorset célèbre cinquante ans de gravure, 2009)

Ningiukulu est l’une des graphistes les plus polyvalentes et les plus intelligentes à avoir émergé des studios Kinngait. Ningiukulu est la fille de Joanasie Salomonie (décédée) et de son épouse Kanajuk. Son père, Joanasie, était un leader communautaire très aimé à Cape Dorset pour son sens de l’humour, sa malice et sa compassion. À l’automne 2009, le premier livre pour enfants de Ningiukulu a été publié par Groundwood Books (une division de House of Anansi Press). Le livre a été présélectionné pour le Prix littéraire du Gouverneur général pour l’illustration jeunesse.

Depuis que ses premières estampes sont apparues dans la collection en 2004, Ningiukulu est l’une des artistes les plus célèbres de l’atelier de Kinngait. Elle possède une connaissance approfondie des légendes inuites et un sens aigu du design et de la composition. Ces éléments qui ont fait de nombre de ses estampes très recherchées par les collectionneurs. Ningiukulu a eu de nombreuses expositions personnelles de ses dessins audacieux et resplendissants et certains de ses travaux ont été présentés dans des expositions dans de grandes galeries publiques ainsi que dans plusieurs musées.