Pitaloosie Saila (RCA)

mother's lullaby Inuit Art Litograph

Née en 1942 (Cape Dorset, Nunavut) – Décédée en Juillet 2021 (Cape Dorset, Nunavut)

Pitaloosie Saila a commencé à dessiner au début des années 60 et s’est rapidement imposée comme graphiste polyvalente et intelligente. Au fil des ans, elle est devenue une présence familière dans les studios Kinngait. Son travail fait partie des collections annuelles d’imprimés depuis 1968.

Depuis la fin des années 60, Pitaloosie Saila effectue de fréquents voyages dans le sud du Canada afin d’assister à des expositions et des conférences. En 1967, elle a passé plusieurs semaines à Toronto pendant que son mari, le célèbre sculpteur Pauta Saila, participait à un symposium international de sculpture. Le travail de Pitaloosie a été présenté dans des expositions individuelles de dessin et, en 1977, Postes Canada a émis un timbre représentant son estampe, Fisherman’s Dream.

Sa lithographie de 1985, intitulée In the Hills, représentait les Territoires du Nord-Ouest à l’occasion de la célébration du centenaire des parcs nationaux du Canada. Amnesty International, l’organisation internationale de défense des droits humains, a sélectionné un dessin de Pitaloosie intitulé Mère et enfant à utiliser pour leur carte de Noël de 1990. Pitaloosie était également l’une des neuf artistes en vedette dans l’exposition acclamée Isumavut: l’expression artistique de neuf femmes de Cape Dorset, qui a ouvert ses portes au Musée canadien des civilisations à l’automne 1994 et continue de voyager dans d’autres lieux.

En 2004, Pitaloosie et Pauta Saila ont été nommées membres de la prestigieuse Académie Royale des arts du Canada (ARC), en reconnaissance de l’œuvre de leur vie et de leur contribution à la société canadienne d’art.